Notre approche

L’Amérique au pair : les bénéfices

La maîtrise de l’anglais

La maîtrise de l’anglais

La participante « L’AMÉRIQUE AU PAIR » s’exprime en anglais 24h sur 24, et ce pendant un minimum de 12 mois. Cette pratique de l’anglais en situation (repas, jeux, discussions, shopping, tv, séries, cinéma…) est la meilleure des formations. Le contact permanent en famille (avec les enfants, les parents, les grands-parents), et dans la société (voisinage, commerces, administrations…) est une garantie de progrès spectaculaires.

En parallèle, la participante bénéficie d’une bourse d’études qui lui permet de suivre 6 unités de cours (soit près de 75 heures dans l’année) dans une structure de type universitaire (cours de langue ou de civilisation américaine). Elle y travaille, de façon régulière, l’aspect plus technique de la langue.

Cette combinaison (cours +pratique quotidienne de l’anglais) est particulièrement efficace. La participante progresse dans tous les domaines linguistiques : compréhension et expression, accent, grammaire, vocabulaire, idiomes… Au terme du séjour, l’anglais devient la seconde langue de la participante.

Une expérience de vie,
un apprentissage pour la vie

Une expérience de vie,
un apprentissage pour la vie

L’expérience « L’AMÉRIQUE AU PAIR » est assimilable à un véritable travail à l’étranger.
Cet apprentissage haut de gamme est précédé d’une formation professionnelle (à la garde d’enfants et à la vie de famille aux USA), sous la forme d’un Workshop de 5 jours au cœur même de New-York (dans Manhattan, à deux pas de Central Park).

Vivre sur la longue durée « L’AMÉRIQUE AU PAIR », c’est la garantie d’acquérir de la maturité, de l’indépendance d’esprit, de l’expérience. La capacité d’adaptation dont fait preuve la participante (au travail, à la vie familiale, à la culture, à la différence) va constituer un atout majeur dans son parcours à venir.

Ce séjour de 12 mois est un vrai bagage personnel et professionnel. Il « accompagnera » la participante « L’AMÉRIQUE AU PAIR » tout au long de sa vie personnelle et professionnelle.

La participante peut éventuellement, au terme d’un accord avec sa famille d’accueil, prolonger son séjour de 6, 9 ou 12 mois.

Devenir citoyenne internationale

Devenir citoyenne internationale

La jeune fille qui participe à un séjour « L’AMÉRIQUE AU PAIR » élargit grandement son horizon. Tout au long de son séjour, elle fait la connaissance et partage des moments de vie avec :

  • une famille américaine ;
  • des étudiants et des professeurs de l’établissement où elle étudie ;
  • des jeunes filles de tous les horizons (lors du Workshop à New-York et lors des réunions mensuelles ASSE)…

Au terme de son séjour, elle a pied dans deux mondes : elle connaît deux pays, deux langues et deux cultures. Elle acquiert un esprit international.

Elle s’adaptera bien mieux aux nouveautés qu’une personne qui n’a jamais quitté sa zone de confort.

Le moyen le plus économique de séjourner sur le long terme aux USA

Parmi tous les moyens proposés à une jeune adulte de séjourner et de se former une année à l’étranger « L’AMÉRIQUE AU PAIR » est de loin le moins onéreux.

Tous les autres programmes (linguistiques —vacances ou écoles de langue—, universitaires, stage ou bénévolat) ont un coût important, souvent supérieur à 10 ou 15 000 euros l’année.

« L’AMÉRIQUE AU PAIR » est un programme de formation professionnelle à l’international qui permet aux jeunes filles :

  • de faire l’économie de tous les frais de voyage, d’hébergement, de nourriture, de cours en structure universitaire, de stage de formation professionnelle, d’assurance ;
  • et de toucher une rémunération conséquente.

Un foyer loin de son foyer

L’élue au programme est accueillie au sein d’un foyer américain. C’est au cœur de ce cocon familial qu’elle va vivre son année américaine. La famille l’entoure, partage avec elle son quotidien et lui offre ce cadre sécurisant qui permet son intégration.

Dans la grande majorité des cas, la jeune participante crée des liens puissants avec cette famille : elle possède alors, et pour la vie, un second foyer… quelque part aux États-Unis.

La sélection est-elle difficile ?

Voir toutes les questions