Formalités d’entrée & visa aux États-Unis : Quelles démarches pour un séjour au pair ?

ESTA, DS-2019, visa J-1… Lorsqu’on prépare un séjour aux USA, les formalités d’entrée sur le territoire américain sont parfois source d’inquiétude. Les modalités et les conditions requises pour se procurer un titre de séjour conforme à la législation en vigueur aux États-Unis diffèrent selon la situation du demandeur.

Pour suivre le programme Au Pair USA, différentes procédures administratives doivent être accomplies au préalable. L’étape du visa fait l’objet d’un accompagnement spécifique pour garantir sa validité auprès des autorités américaines.

formalités visa j-1 séjour au pair USA

Dans cet article, découvrez comment obtenir votre visa afin de partir en tant qu’Au Pair aux États-Unis sereinement et en toute légalité.

ESTA ou visa : quel titre de séjour pour travailler aux USA comme Au Pair ?

À force de vous renseigner sur le programme au pair aux USA, vous ne savez sans doute plus vraiment quelles sont les documents à prévoir et les multiples démarches à accomplir pour pouvoir partir.

Il y a en effet de quoi se sentir perdue : quelles formalités doit-on accomplir pour entrer sur le territoire américain ? ESTA, visa… ? quelle est la différence entre ces titres de séjour ? Quel document faut-il demander et posséder pour pouvoir suivre légalement le programme au Pair aux États-Unis ?

ESTA : une autorisation de voyage inadaptée au séjour au pair aux USA

Depuis le 1er avril 2016, un programme d’exemption de visa a été mis en place par les autorités américaines : le Visa Waiver Program – VWP. Ce document, l’ESTA (pour Electronic System for Travel Authorization) est désormais avec le passeport, le seul document nécessaire pour un séjour touristique aux USA ou pour un séjour d’affaires de 90 jours maximum (sauf cas particulier).

Ce document, l’ESTA peut être obtenu sur le site Internet du Department of Homeland Security (ministère américain de la Sécurité intérieure).

Le Visa Waiver Program est valable pour les ressortissants français qui se rendent aux États-Unis par voie aérienne ou par voie maritime (transit).

Les Français titulaires d’un passeport électronique ou biométrique peuvent accéder au territoire américain sans visa peuvent à condition donc qu’ils voyagent en tant que touriste et/ou pour un séjour de 90 jours maximum.

Mais le titre de séjour ESTA n’est absolument pas adapté au programme au Pair. Cette autorisation électronique de voyage ne permet pas non plus l’exercice d’une activité professionnelle sur le sol américain.

Visa J-1 : le seul titre de séjour valide pour travailler comme au pair aux États-Unis en toute légalité

Si vous voulez travailler aux États-Unis, vous devrez absolument posséder un visa. Pour devenir jeune fille au pair aux États-Unis, il est indispensable de demander un visa spécifique : le visa J-1. Ce titre de séjour vous autorise à résider au sein d’une famille d’accueil américaine, afin d’y exercer votre activité pour 12 mois (ou plus).

Soyez particulièrement vigilante dans vos démarches. Les services d’immigration américains appliquent la loi en vigueur (relative à l’entrée sur le territoire américain) de manière particulièrement rigoureuse. Toute violation de la réglementation vous expose à une expulsion et à une interdiction d’accès au territoire pendant plusieurs années. C’est pourquoi, pour séjourner au pair, nous vous conseillons fortement de passer par un organisme. Lui seul sera habilité à vous fournir les documents nécessaires à l’obtention de ce visa légal.

En conclusion, le VWP ne permet en aucun cas de s’inscrire comme jeune fille au pair. Pour votre projet Au Pair USA, seul un visa J-1 vous autorisera à entrer en toute légalité aux États-Unis.

Comment obtenir son visa j-1 au pair pour partir aux USA ?

Voici nos recommandations pour obtenir votre visa dans le cadre du programme Au Pair USA.

Choisir un organisme Au Pair agréé par le gouvernement américain

Le visa J-1 (pour les séjours au pair) peut être obtenu uniquement par le biais d’une des 16 agences reconnues officiellement par les États-Unis. C’est pourquoi il est indispensable de vous renseigner précisément sur la nature de l’organisme au pair avec lequel vous envisagez de partir.

Pour son programme l’Amérique Au Pair, l’association PIE collabore, par exemple, avec ASSE. Cette agence partenaire, agréée par le Département d’État américain joue un rôle de « sponsor ». À ce titre, elle garantit auprès des autorités américaines la validité des informations et des documents justificatifs transmis par les candidates.

Dans le même temps, elle accompagne les jeunes filles dans leurs démarches, afin qu’elles remplissent les conditions légales. ASSE choisit la famille américaine en privilégiant le meilleur matching. Enfin, elle prend en charge la préparation au séjour, qui inclue une formation des participantes à New-York.

Cet organisme sponsor est reconnu officiellement par le gouvernement américain – U.S. Department of states. Il s’occupe également de vérifier l’ensemble des informations de votre dossier : références pour la garde d’enfants, diplômes, casier judiciaire, etc. Cette étape essentielle a pour but de prouver que vous êtes capable d’exercer en tant que jeune fille au pair aux États-Unis.

ASSE est une Non Profit Organization, implantée à Laguna Beach – Californie, depuis 70 ans environ. Son rôle est d’encadrer le processus complet, afin de veiller au respect des engagements de chaque partie. En choisissant l’Amérique Au Pair, vous bénéficiez d’une agence de placement certifiée pour devenir au pair aux USA en toute légalité.

Faire sa demande de visa J-1 après la validation du placement et l’acceptation définitive au programme

Dans le processus d’inscription et de préparation à votre séjour au pair, la demande de visa intervient seulement en fin de parcours En effet, plusieurs étapes sont nécessaires avant votre placement en famille et avant que votre participation au programme soit donc définitivement validée.

Auparavant, vous devrez remplir l’ensemble des conditions requises par le gouvernement américain : niveau scolaire, expérience dans la garde d’enfants, lettres de références, etc. Vous devrez ensuite passer un entretien personnel et un test psychologique. Avant de partir, vous devrez également obtenir le permis de conduire.

En parallèle de votre inscription, pensez à contrôler votre passeport : il doit être valide 13 mois après la date de fin de votre séjour au pair. Cette modalité permet d’anticiper une éventuelle prolongation de 3, 6, 9 ou 12 mois (à l’issue de la période initiale, laquelle dure au minimum une année).

Une fois la famille d’accueil trouvée et le contrat validé, vous recevez le statut de jeune fille au pair. Dès lors, vous pouvez faire votre demande de visa auprès de l’ambassade des États-Unis de votre pays d’origine.

Pour cela, l’organisme sponsor chargé du dossier vous fournit les documents nécessaires à l’obtention du visa J-1, dont le précieux formulaire DS 2019. Ce document tient lieu de certificat d’éligibilité. Il atteste que votre séjour est conforme à la réglementation fédérale du programme J-1. Concrètement, ce document signifie que vous êtes officiellement sponsorisée par une agence reconnue par le gouvernement américain.

Seuls les partenaires agréés — type ASSE —, sont habilités à vous accompagner et à vous délivrer ce DS 2019.

Lorsque vous obtiendrez ce formulaire indispensable, veillez simplement, avant de le signer, à contrôler l’exactitude des informations qui y figurent. Conservez-le précieusement.

Le DS 2019. Vous sera exigé lors de votre rendez-vous à l’ambassade américaine de même que  :

  • Le DS-160 (formulaire à compléter en ligne avant l’entretien)
  • Une Photo de visa
  • Votre Passeport
  • Les Frais de SEVIS
  • La Lettre de placement et la preuve (billet d’avion) de votre retour dans votre pays d’origine après votre séjour aux États-Unis

Bon à savoir : L’Amérique Au Pair assure la prise en charge du paiement des frais SEVIS ou US Registration. L’Amérique Au Pair vous explique les démarches et vous communiques les documents et les informations nécessaires tout au long du processus d’inscription.

Visa J-1 & inscription séjour au pair : un processus en 4 phases

L’obtention du Visa J-1 fait partie intégrante du parcours d’inscription du programme Au Pair. Notre conseil ? Soyez sérieuse, motivée et suivez avec rigueur toutes les étapes. Dans ces conditions, le processus peut être très simple et rapide.

Pour vous aider à le préparer au mieux, voici un aide-mémoire des démarches à réaliser pour vous inscrire en tant qu’Au Pair et obtenir votre visa en 4 phases. cet aide-mémoire a été conçu pour ce programme spécifique, pour un séjour avec l’Amérique au Pair.

Phase 1 : Demande d’inscription au programme Au Pair USA

  • Demande de dossier en ligne
  • Réception du dossier de candidature par courrier postal
  • Renseignement de la partie I du dossier et fourniture des documents demandés par l’Amérique au pair
  • Entretien et test de personnalité
  • Si cet entretien est réussi, la candidate passe à la phase II du processus.

Phase 2 : Validation de la candidature Au Pair USA

Renseignement de la partie II du dossier et fourniture des documents adéquats : lettres de motivation, certificat médical, lettres de références, etc.

La candidature est validée : la participante est éligible au programme Au Pair USA

Phase 3 : Placement dans la famille d’accueil américaine

  • Règlement des frais de placement
  • L’organisme sponsor trouve une famille d’accueil aux USA
  • Entretien entre la famille américaine et la participante.
  • L’étape de matching est confirmée (accord mutuel sur le placement) : la candidate est officiellement participante au programme

Phase 4 : Demande de Visa J-1 et départ vers les USA

  • Demande de Visa J-1
  • Réception du certificat DS2019
  • Formulaire DS-160 à remplir en ligne et téléchargement d’une photo d’identité
  • Paiement des frais de Visa
  • Rendez-vous à l’ambassade des États-Unis avec les documents nécessaires
  • Réception de votre Visa J-1
  • Départ pour la formation de 5 jours à New-York
  • Transfert au sein de la famille d’accueil au terme de la formation